208 km du Puy-en-Velais à Conques

Du 7 au 11 juin 2018 – le temps du bilan est arrivé pour Sébastien Lafougère, Jean-Marie Coiffard et Gérard Lafougère. Ils ont participé à l’aventure « En courant sur les chemins de Compostelle » sous les couleurs de l’association La Diagonale des Rêves. Ils nous racontent cette belle expérience…

Tout d’abord très fiers d’avoir pu participer à l’aventure « En courant sur les chemins de Compostelle »  sous les couleurs de l’association La Diagonale des Rêves et Aladin33.

5 magnifiques étapes avec des mélanges de sentiments :
– Contents d’avoir réussi le challenge,
– Fatigués par l’effort et le manque de sommeil,
– Nostalgiques d’avoir vu partir tous les participants et que cette aventure soit déjà si vite terminée.

Une aventure de 6 jours, mais qui a démarré depuis longtemps. Un an déjà que nous avons envisagé de participer à cette course; 8 mois que nous nous sommes inscrits et 6 mois que les choses sérieuses ont commencé. Entrainement, kiné, podologue et Ostéo pour Seb et régime sportif sans alcool et sans excès pour Gégé et Jean Marie!!!

Merci à nos familles d’avoir été patientes et d’avoir accepté que les travaux à la maison aient été temporisés pour cause d’entrainement et MERCI encore à nos familles de devoir accepter que les travaux vont encore attendre car là, on est trop fatigués et on ne veut pas prendre de risque pour éviter la blessure.

Sur les 15 derniers jours, la pression est montée. D’ailleurs là, on n’est pas fiers, un challenge que nous n’avons pas pu relever et pourtant nous y avons mis du temps: la préparation des bagages => 12 kg par personne mais mission impossible pour nous.

Enfin le jour J est arrivé.

Rendez vous à l’auberge de jeunesse du Puy en Velay où nous rencontrons les organisateurs et les différents participants.
13h30 départ du haut des marches de la cathédrale où Claude Fort donne le départ et libère les 38 concurrents sur les chemins de Compostelle pour 210 km et 5000 m de D+ :

– 210 km qui vont nous mener jusqu’à Conques…
– 210 km où nous allons profiter de paysages magnifiques et variés, prendre des photos, échanger, souffrir, prendre du plaisir….
– 210 km où nous allons croiser des « sportifs » d’un autre genre. Des gens qui nous ont impressionnés par leur volonté, leur énergie, leur courage, toujours souriants, toujours le mot gentil: on les appelle les pèlerins.
– 210 km où nous n’aurons à nous occuper de rien. Notre seule préoccupation, mettre un pied devant l’autre et ne pas rater les balisages rouges et blancs du GR65 afin de ne pas nous perdre pour éviter les kilomètres en plus.

Donc 210 km de réel plaisir et tout ça grâce aux personnes de l’organisation.

Merci et félicitations à toutes ces personnes qui avaient tout réservé, tout préparé et qui tour à tour ont été cuisiniers, photographes, taxi, supporter, présents à chaque ravito, levés les premiers, couchés les derniers….Très dure semaine pour eux mais toujours souriants et réconfortants.

Un grand merci à eux sans qui ce genre d’épreuve ne pourrait exister.
MERCI à Claude Fort, et à son équipe Pierre, Patrick, Fred et Daniel.

Le succès d’une telle épreuve est aussi tributaire des gens qui y participent.

Des personnes venues de tous les coins de France (Haute-Savoie,Tarn, Ardèche, Allier, Tarn-et-Garonne, Oise, Indre-et-Loire, Rhône, Hérault, Lozère, Ille-et-Vilaine, Loire, Hauts-de-Seine, Nièvre, Côtes-d’Armor et Genève) avec comme point commun  » la passion de la course à pied » et qui sur cette épreuve se sont plus battus contre elles-mêmes pour aller jusqu’au bout que contre les autres concurrents.

Les encouragements des spectateurs que l’on peut recevoir sur des courses plus populaires sont quasiment absents sur le circuit de Saint-Jacques hormis ceux des pèlerins. Donc s’encourager les uns les autres a été très important. D’ailleurs encore une bonne idée des organisateurs que de faire un départ décalé entre les moins rapides et les plus rapides.Cela a permis de se croiser sur les chemins et de pouvoir échanger. 

Ce genre d’épreuve véhicule des valeurs telles que la solidarité, l’entraide, le dépassement de soi, toujours dans l’humilité…cela fait beaucoup de bien.

Une très bonne ambiance avec des gens extraordinaires.

Nous avons été ravis de faire connaissance avec toutes ces personnes et espérons en retrouver sur des épreuves futures.

Pour conclure, nous avons fait notre maximum pour faire connaitre l’association et sensibiliser les personnes. En espérant que nos efforts aient pu contribuer à la réalisation des rêves d’enfants.

Nous souhaitons remercier nos partenaires qui nous ont accompagné dans cette aventure :

#joueclubsaintandrédecubzac
#opticienauditioncavignac
#runstorebordeaux
#planetegraphique et Hervé Cau

Merci également à la ville de Bassens 
Merci à Jessica Duprat les enfants du CE2/ CM1 de l’école F. Villon pour leurs messages d’encouragement.

Merci à Nicolas Roubertou d’avoir joué le rôle de reporter.

Merci aux copains du club de Bassens Athlétisme pour les p’tits messages qui nous ont fait du bien.

Et un énorme MERCI à tous ceux qui nous ont suivi de près ou de loin, qui ont pensé à nous et qui nous ont envoyé des messages. Ça nous a vraiment aidé pour aller au bout de l’épreuve.

MERCI, MERCI,MERCI A VOUS.

Gégé, Jean Marie et Seb.

juin 17, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *